Haut
 

L’installation; œuvre d’art multisensorielle

Installation scénographique

L’installation; œuvre d’art multisensorielle

À chaque édition de ce magazine, nous vous inviterons à faire la connaissance d’un de nos artistes régionaux. Osez le dialogue sur l’art !

Nous vous invitons à découvrir l’artiste : Amélie Ricard

 

Une installation est une œuvre d’art visuel en trois dimensions, souvent créée pour un lieu spécifique et conçue pour modifier la perception de l’espace. Que l’œuvre soit permanente ou temporaire, contemplative ou interactive, conçue avec des éléments de la nature ou des
projections audiovisuelles, l’installation cherche à engager une expérience sensorielle souvent en relation avec l’espace ou le temps.

Gazebo Fête

Gazebo Fête, Village au Pied-du-courant Montréal 2016, 2×4

 

Andy Goldsworthy et James Turrell sont deux figures importantes de cet art. Goldsworthy utilise la nature comme matière première pour créer des œuvres intimement connectées au lieu où elles sont bâties. L’installation Storm King Wall présente un mur de pierre qui serpente le sol pour détailler les méandres du terrain et contourner les arbres. L’œuvre résolument contemporaine est constituée de roches trouvées sur le site et inspirée des murs de pierre qui formaient jadis des barrières dans les champs. Une équipe de maçons anglais ont taillé chaque pierre afin que le mur s’emboite parfaitement empruntant aux techniques de construction traditionnelle en pierre de taille.

Storm King Wall

Storm King Wall, Storm King Art Center, Andy Goldsworthy, 1997–98, Fieldstone
Crédit photo : Rosemary Washington

 

Les installations de Turrell, tout en étant entièrement dépendantes du site de leur déploiement, utilisent la technologie pour nous amener à percevoir la lumière et les couleurs de manière nouvelle. Son projet le plus ambitieux, sur lequel il travaille depuis 1979, convertit un ancien cratère de volcan dans le nord de l’Arizona en espace permettant d’apprécier et de contempler la lumière du ciel dans un environnement pleinement contrôlé pour en façonner la perception. En 2013, Turrell a investi la rotonde du musée Guggenheim à New York avec une installation lumineuse explorant ces mêmes idées. Partant de l’oculus au plafond de la pièce qui laisse pénétrer la lumière naturelle dans l’espace, Turrell a installé des ellipses de lumières multicolores amplifiant le halo de lumière naturelle tout en suivant la rampe existante du musée. L’installation s’intègre avec le bâtiment existant tout en permettant au visiteur de redécouvrir l’espace.

Aten Reign au Musée Guggenheim New York

Aten Reign, Musée Guggenheim New York, James Turrell, 2013

 

Plus près de chez nous, les jardins de Métis à Métis-sur-mer en Gaspésie, mais aussi Création-sur-le-champ à chaque automne à Mont-Saint-Hilaire, présentent des installations. Création-sur-le-champ demande aux artistes de créer dans le verger, avec la matière s’y trouvant une œuvre temporaire pour les 2 semaines annuelles de l’évènement. Aux jardins de Métis ce sont plutôt des constructions réinterprétant la notion de jardin qui amènent les visiteurs à percevoir l’espace public différemment chaque été depuis 20 ans. Le terme installation est apparu au début des années 70, mais les frontières entre ce qui constitue une installation, de l’art public, le land art ou intervention artistique demeurent floues. Ces formes d’arts s’entrecoupent pour former des œuvres où tous les sens sont engagés pour nous offrir une vision renouvelée de notre environnement.

Passage, Maquette concours des Jardins de Métis

Passage, Maquette concours des Jardins de Métis 2018, 2×4.

 

En savoir plus
https://stormking.org/
https://www.landart-creations-sur-le-champ.ca/2019.html
https://jardinsdemetis.com/jardins-contemporains/

 

Amélie Ricard est architecte associée de 2×4 studio, une firme d’architecture réalisant des installations artistiques. Elle fonde la firme en 2019 avec Shanie Jalbert-Bossé afin de concilier leur désir de concevoir et de fabriquer des installations temporaires, mais aussi de créer des bâtiments de façon responsable et pérenne en respectant les méthodes artisanales de construction tout en s’appuyant sur les nouvelles technologies. La fabrication d’installations nourrit l’imaginaire de la firme tout en ancrant leur pratique dans les contraintes pratiques de construction. Les connaissances acquises sont utilisées principalement aux services de projets de résidences à haute efficacité énergétique, de requalification de bâtiments patrimoniaux et dans la conception de bâtiments à vocation culturelle.

Portrait d'Amélie Ricard

Crédit photo : Marco Campanozzi

 

Rendez-vous dans la Ville de McMasterville pour découvrir le travail d’Amélie Ricard et l’équipe d’architectes et de designers du Studio 2×4. Vous pouvez profiter du projet VAGUES, mobilier urbain extérieur, au parc Gilles-Plante situé à McMasterville. Aussi, l’équipe procède actuellement à l’aménagement de l’entrée du boisé au parc du Ruisseau-Bernard qui deviendra le Jardin du Ruisseau.

 

Installation scénographique

Après la terre, Installation scénographique MAPP Montréal 2019, 2×4

ABONNEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE !

 

Recevez les plus récentes actualités, des suggestions d’activités et des offres exclusives directement dans votre boîte courriel !

VOS COORDONNÉES

QUELS SONT VOS CHAMPS
D'INTÉRÊTS ?

Nous avons bien reçu votre inscription.

 

Vérifiez vos courriels afin de cliquer sur

le lien de confirmation que nous
venons de vous envoyer.

X